Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 00:17

Ce métier de conseiller mission locale peut être considéré comme flou pour trois raisons :

 

Première raison : Les conseillers ont des profils hétérogènes et atypiques au niveau des qualifications et des expériences. 

 

Si je reprends le CV d’un conseiller ML que j’ai rencontré lors d’un stage. Il a obtenu un bac professionnel, puis il a validé des diplômes d’animateur, ensuite il a créé une association culturelle et enfin il a préparé à l’AFPA le titre professionnel de Conseiller en Insertion Professionnel qui lui a permis d’intégrer une mission locale dans laquelle il a fait ses stages.

 

Deuxième raison : Les attributions des conseillers sont définies d’une façon large et impersonnelle qui entraîne des interprétations différentes selon les profils des conseillers. Un conseiller est censé assurer un accompagnement global personnalisé et renforcé, sans discontinuité, jusqu'à l’accès du jeune à un emploi durable.

 

Pour le conseiller que j’ai rencontré accompagner c’est accueillir un jeune, avoir une écoute active, diagnostiquer la problématique du jeune, et prendre en compte la demande du jeune

 

Troisième raison : Les jeunes ont des situations différentes selon leur age, leur niveau scolaire, leur éligibilité dans les programmes ou si ils sont simplement demandeurs d’emploi ou demandeurs d’emploi en recherche d’une formation, en sachant que les formations sont de natures différentes.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-christophe chantrelle - dans Le métier flou
commenter cet article

commentaires