Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 10:41

L’augmentation du chômage des jeunes dans la deuxième moitié des années 70 et au début des années 80 (le taux de chômage au sens du BIT était de 12,1% en 1975 et de 34% en 1985 pour les 15-19 ans et de 6,3% en 1975 et 23,7% en 1985 pour les 20-24 ans) et les milliers de jeunes qui quittent le système scolaire sans diplôme chaque année sont deux raisons principales de la demande du premier ministre socialiste Pierre Mauroy en 1981 d’un rapport auprès du professeur Bertrand Schwartz.

Dans une lettre du juin 1981 Mauroy donne les objectifs et s’adresse à Schwartz de la façon suivante : « L’entrée des jeunes dans la vie active, après la fin de la scolarité, est devenue pour beaucoup d’entre eux une véritable course d’obstacles et une période d’incertitude et de déstabilisation. La crise économique et l’ampleur du chômage ne sont pas seuls responsables de cette situation. L’organisation actuelle du système éducatif, de la formation professionnelle et des services d’information, d’orientation et de placement, les dispositifs d’insertion professionnelle mise en place au cours des dernières années, ainsi que les aides au premier emploi ne procèdent pas d’une conception d’ensemble, mais de la juxtaposition de dispositions parfois contradictoires et souvent conjoncturelles…
Votre étude devra aboutir à un ensemble de propositions permettant d’établir une meilleure articulation de tous les services publics concernés, de telle sorte que les jeunes de cet âge ne soient jamais condamnés au chômage, ni à des emplois par trop précaires, qu’ils aient la possibilité d’acquérir la culture et la formation qui leur permettront de s’adapter aux changements à venir et qu’ils bénéficient des moyens d’orienter leur vie professionnelle vers les emplois qui correspondent le mieux à leurs goûts et à leurs capacités »

 

Les requêtes de P. Mauroy vont être prises en compte par Schwartz dans son rapport.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-christophe chantrelle - dans Histoire des missions locales
commenter cet article

commentaires