Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 20:58

Les conseillers gèrent les jeunes sans les insérés durablement. Ils sont dans l’impossibilité de fluidifier les stocks, ils ne maîtrisent l’arrivée de nouveaux jeunes à cause de la conjoncture économique.


Si les jeunes ont la chance de trouver un emploi c’est le plus souvent un contrat précaire signifiant un retour à la mission locale, d’où l’idée que le conseiller en mission locale est un intermédiaire du marché secondaire du travail.


Les conseillers occupent les jeunes pour ne pas les rendre inactifs et gèrent le non emploi. Les jeunes sont positionnées sur des activités sans lien évideny avec leur projet afin qu’ils ne se détournent pas de la mission locale. Le risque de ne rien proposer à un jeune est qu’il ne revienne plus et échappe au dispositif.

 

Robert Castel, Les métamorphoses de la question scoiale, une chronique du salariat, Fayard, 1995 :


« Si la gestion de l’emploi est confié au niveau local, c’est qu’elle n’a pas trouvé sa solution ailleurs, au niveau des politiques globales. Elle risque de devenir la gestion du non-emploi à travers la mise en place d’activités qui s’inscrivent dans cette absence, en essayant de la faire oublier ».

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-christophe chantrelle - dans Rôle professionnel des conseillers insertion
commenter cet article

commentaires

Pauline 18/06/2014 17:23


Les occuper temporairement, ça risque de faire oublier l’objectif initial. Un jeune diplômé
doit être en mesure de se mettre à travailler suivant son objectif personnel dés qu’il termine ses études … faire autre chose signifie qu’il s'éloigne de plus en plus du but qu’il s’est fixé
...