Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 20:52

Les opérateurs privés sont choisis selon des appels d’offre et rémunérés au rendement selon des critères de résultats. Par exemple dans les Yvelines, c’est C3 consultants qui a été choisi. Hervé Demarcq, directeur de l’école de la deuxième chance (E2C) dans les Yvelines, explique le coût pour l’état via la préfecture versée à l’opérateur privé et le parcours type d’un jeune qui a signé un contrat d’autonomie sur son blog : 

« Pour ce faire C3 Consultants sera rémunéré 7 500€ par l’État :

Cette somme doit couvrir :

Les parcours type d'un jeune qui a signé le Contrat d'Autonomie est le suivant :

 

Le principe est de faire rencontrer les jeunes des quartiers prioritaires des Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS) au chômage avec les entreprises qui manquent de main d’œuvre, comme celle du Bâtiment et Travaux Publics (BTP).

Les jeunes vont construire un parcours d’insertion en établissant un projet avec un opérateur privé, en signant et en s’engageant avec ce contrat d’autonomie. Dès lors, les jeunes, les organismes et l’état ont des engagements mutuels. Les jeunes doivent s’investir activement dans leur insertion professionnelle en étant responsables. Les organismes mobilisent les jeunes sur des actions (contrats, formation en alternance, remises à niveau) facilitent des rencontres avec des entreprises en tissant un réseau local, et l’état assure le financement du dispositif. Cet accompagnement individualisé avec un conseiller en insertion devra durer un an, six mois avant et six mois après le contrat de travail.

http://herve.demarcq.over-blog.com/article-21432221.html

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-christophe chantrelle - dans Contrat d'autonomie
commenter cet article

commentaires